Dico Rétro Lettre F

images

FACTEUR D’AMPLIFICATION (Voir Coefficient d’amplification).

FADING (Voir Evanouissement).

FARAD. — Unité de capacité : un condensateur a une capacité de 1 Farad lorsque, en appliquant une tension de 1 volts à ces électrodes, il se charge d’une quantité d’électri­cité égale à un Coulomb. Cette unité  tant très élevée, on uti­lise en réalité le Microfarad qui vaut 1/1.000.000e  de Farad.

Le 1/1.000e de Microfarad est donc la millième partie de la millionième partie de Farad.

La capacité d’un condensateur s’ex­prime aussi en centimètres. Bien qu’il s’agisse là d’une unité de me­sures de longueurs, il n’y a aucun rapport à établir avec les dimen­sions du condensateur (par exemple la longueur de ses armatures. Ce nombre de centimètres est, en réa­lité, le diamètre que devrait avoir une sphère pour avoir une capacité de X Microfarads.

Le Microfarad = 900.000 cm.

Le 1.000e de Microfarad = 900 cm.

Le 0,1/1.000e de Microfarad = 90 cm, etc..

On peut donc utiliser à volonté la notation en centimètres ou en mi­crofarads. Dans ce dernier cas on peut écrire cette valeur de plusieurs manières.

Exemple : 1/1.000e de Mfd ou OMfd,001

0,1/1.000e de Mfd ou 0Mfd,0001 ou encore 1/10.000e.

On notera que s’il est admis d’une façon officielle que l’abréviation de Microfarad doit être Mf, on a tout avantage à utiliser Mfd qui évite toute confusion avec Moyenne Fré­quence, principalement pour un dé­butant.

FICHE. — Pièce métallique à laquelle est connecté un fil et qui est desti­née à être introduite et retirée à volonté dans une autre pièce, égale­ment métallique. Il en existe plu­sieurs sortes : fiches de téléphone, de haut-parleurs, fiches bananes, etc. Certaines fiches peuvent être grou­pées sur un même socle en matière isolante.

FIL. — Conducteur de cuivre utilisé en électricité et en radio-électricité pour relier, entre eux, les différents accessoires. Un ensemble de fils con­ducteurs réunis électriquement et mécaniquement pour former un con­ducteur unique prend le nom de « câble ». Les fils utilisés pour le montage d’un châssis prennent le nom de « connexions ».

FILAMENT. — Un des éléments d’une lampe de T.S.F. Ce filament consti­tue l’électrode négative ou Cathode quand il s’agit d’une lampe à chauf­fage direct. Dans le cas d’une lampe à chauffage indirect, ce filament n’est plus considéré comme une électrode, mais comme un simple moyen de chauffage sans plus. Exemple : Une lampe à chauffage direct qui comporte : Filament-Grille et Plaque est une Triode (3 électrodes).

Une lampe à chauffage indirect qui comporte : Filament-Cathode-Grille-Plaque est encore une Triode, car le Filament, Ici, ne compte plus. Dans ce dernier cas, la Cathode est celle qui porte ce nom, tandis que le Fi­lament n’en joue plus le rôle.

FIIS D’ALIMENTATION. — Tous les 111m par lesquels arrive l’énergie électrique au système d’utilisation OOnftldéré. Pour un poste-batteries, ce sont ceux, qui réunissent ces bat­teries au poste. Pour un appareil sur Moteur, c’est le cordon allant de la prise murale à l’appareil, etc..

FILTRE — Terme qui s’applique à tout circuit ne laissant passer que telle ou telle bande de fréquence. Un (litre anti-parasites laisse passer seulement la fréquence du secteur à l’exclusion de toute fréquence plus élevée et correspondant à ce qui peut être reçu par le récepteur. Un filtre de bande, dans un récep­teur, est un circuit d’accord qui laisse passer une bande déterminée de fréquence, en rejetant toutes cel­les qui se trouvent en dehors. Dans ce dernier cas, il y a une grande si­militude entre ledit filtre et le pré­sélecteur.

img025-jpgf1

FLUX MAGNETIQUE. — Exprime l’intensité du champ magnétique qui traverse une surface déterminée. L’Unité de flux est le Maxwell. C’est le flux produit par un champ ma­gnétique de 1 Gauss traversant une surface de 1 cm.

FORCE CONTRE ELECTRO – MOTRICE _  C’est une force électro-niolrice qui s’oppose à une autre force semblable . Ainsi, lorsque le courant est lancé dans un moteur électrique, celui-ci, par son mouvement de rotation fonctionne comme une  véritable dynamo et produit a son tour un courant  électrique de sens opposé à celui qui lui donne son énergie de mouvement (énergie cynétique). Cette force secondaire est la force contre-électromotrice.

FORCE ELECTRO-MOTRICE ou F. E. M. — C’est la cause en vertu de laquelle un courant électrique peut s’établir dans un circuit pro­duisant une différence de potentiel (voir ce mot) entre deux points quelconques de ce circuit.. Dans la ligure donnée Ici, c’est parce qu’il existe une pile produisant, une force électro-motrice de 1 volt 5 que l’on trouve une différence de po­tentiel de 0 volt 3 (par exemple) aux deux points A et B du circuit.

img025-jpgf2

FORCE MAGNETO – MOTRICE. —

C’est la force nécessaire pour pro­duire un flux magnétique d’une unité, lorsque le circuit magnétique a une réluctance de un Oersted. C’est en somme l’équivalent de la Force électro-motrice, mais appli­qué aux circuits magnétiques.

FREQUENCE. — Nombre de, pen­dant l’unité de temps. En électricité et radio : nombre de périodes (voir ce mot) complètes, accomplies dans une seconde.

La fréquence est intimement liée à la longueur d’onde. La formule qui permet de calculer l’une, connaissant l’autre est :  

                                                                 F=  V/λ 

c’est à dire  Vitesse de propagation divisé par Lamda  « longeur d’onde »

La vitesse de prorogation dans le milieu appelé « éther », étant inva­riable (300.000.000 de mètres à la seconde, on a, par exemple, pour une longueur d’onde de 400 mètres:

 F= 300.000.000 / 400 = 750.000 périodes ou  cycles par secondes

On voit de suite, en résumé, que plus la longueur d’onde croît, moins la fréquence est élevée et inverse­ment.

On appelle « fréquence incidente », celle qui est reçue par l’antenne accordée.

La « fréquence locale » est celle que produit l’hétérodyne ou petit émetteur d’un récepteur à changement de fréquence.

Enfin, la fréquence résultante ou plus cou­ramment « Moyenne Fréquence » est la résultante de l’interférence des deux.

FREQUENCEMETRE. — Appareil de mesure servant à déterminer la fréquence.

Comporte un oscillateur avec ca­dran gradué permettant de connaî­tre à chaque instant, sur quelle fré­quence on se trouve.

FUSIBLE. — Qui peut être fondu, liquéfié. Parlant d’un dispositif de sécurité dans un circuit électrique on dit un « fusible » ou un « plomb » (voir ce dernier mot)

img025-jpg3

73 de F6KSS

source : dictionnaire de la radio By GEO Mousseron

 

Publicités